Bourgogne Volnay

La Maison Aegerter, installée à Nuit-Saint-Georges en Côte-d’Or, évolue dans une région connue à la fois pour ses traditions et pour ses innovations. Paul, le jeune patron vigneron, a su donner à ses vins une identité propre. Chez les Aegerter, on ne force pas la nature, on l’écoute, on la bichonne. Les cuvées, des plus accessibles aux plus exceptionnelles, ont toutes en commun le fait d'être le fruit d’une vision et d’une dynamique résolument modernes. Le meilleur des terroirs de la Bourgogne mérite bien cela : des passionnés suffisamment audacieux pour sortir des sentiers battus et proposer aux consommateurs, débutants comme experts, des sélections pointues, des assemblages nouveaux, des bouteilles différentes.

Voici une maison de production et de négoce dont la marque de fabrique est la créativité. Ce trait de caractère, transmis de génération en génération, c’est l’ADN Aergerter. Bon sang ne saurait mentir.

Appellation
Volnay
Apprécié depuis toujours pour sa finesse, sa sève et son bouquet, l'appellation Volnay est présenté souvent comme le vin rouge de Bourgogne le plus féminin. Haut perché sur la Côte de Beaune, étroit et pentu pour laisser toutes ses aises à la vigne, Volnay est adossé à la petite montagne du Chaignot, dessinant un léger coude dans l’orientation générale des versants : du levant au sud-est. Ce vignoble est mis en valeur depuis des siècles. Les chevaliers de Malte, les abbayes Saint-Andoche d’Autun et de Maizières, le domaine ducal puis royal l’ont vendangé bien avant la Révolution. Sa typicité s’affirme dès le XVIIIème siècle. Rouge et issue du Pinot Noir, cette Appellation d’Origine Contrôlée instituée en 1937 s’accompagne du Volnay-Santenots produit sur Meursault (limitrophe et en continuité de terroir comme terre à Pinot Noir). Le calcaire oolithique peut être comparé au porphyre du Morvan. Rose, renfermant des grains d’un beau vert pâle, il supporte des bancs schisteux. En haut du coteau, un terrain très calcaire. Puis un calcaire blanc argovien en descendant la pente, léger et d’aspect crayeux. Plus bas, le calcaire bathonien est caillouteux, ferrugineux, rougeâtre. Le piémont est fait de sols plus profonds et graveleux. L’altitude : entre 230 et 280 mètres.
<span>Bourgogne </span>Volnay <span>Bourgogne </span>Volnay <span>Bourgogne </span>Volnay
<span>Bourgogne </span>Volnay <span>Bourgogne </span>Volnay <span>Bourgogne </span>Volnay