Château Virginie de Valandraud

Jean-Luc Thunevin est devenu "une star" du monde du vin en moins d'une décennie grâce à son très célèbre "vin de garage" le Château Valandraud. C'est probablement au cours d'une dégustation de Le Pin, un Pomerol issu d'un petit vignoble, qu'il a eu le désir de réaliser à son tour un vin exceptionnel. Grâce à sa passion pour le vin, son acharnement et sa détermination, il réalise son vœu avec le premier millésime en 1991 de Château Valandraud. Cette année marque le début d'une formidable aventure et d'une réussite fulgurante. Il devient alors l'inspirateur et l'initiateur de nombreux autres vins de garage. Toutes ces micro-cuvées issues de faibles rendements produisent des vins concentrés. C'est Murielle, son épouse, qui supervise elle-même les soins les plus minutieux apportés aux vignes : taille adaptée à chaque pied, effeuillage systématique, vendanges vertes pour limiter volontairement le nombre de grappes par pied. De son côté, Jean-Luc recherche la maturité optimale des raisins pour démarrer les vendanges ; il a aussi adopté les techniques bourguignonnes de pigeage et de bâtonnage sur lies pour obtenir une concentration optimale. Les vins sont produits dans un souci constant d'excellence et se révèlent volumineux et mûrs. Créé en 1992 en tant que second vin, Virginie de Valandraud a depuis lors conquis ses "lettres de noblesse » pour devenir dès 1997 une cuvée à part entière issue de vignobles allant au-delà de ceux de Valandraud.

93,60 € TTC

Appellation
AOC Saint-Emilion Grand Cru
Deux A.O.C. (Appellation d’Origine Contrôlée) se partagent le territoire, Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru. Cette région produit des vins à la notoriété planétaire imité mais jamais égalé : Château Ausone, Château Pétrus ou Château Angélus pour ne citer qu’eux. Même si l’on produisait déjà du vin du temps de la conquête Romaine au XIème siècle, l’intérêt pour cette région est parallèle à la construction du pont traversant la Dordogne en 1820. Tout ici diffère des autres régions Bordelaises : le sol est calcaire, le climat connaît une influence maritime modérée avec des amplitudes thermiques importantes et le cépage largement majoritaire est sans conteste le Merlot. Ce dernier confère aux vins un fruités éclatant et une rondeur qui les rend très accessibles et très plaisants dans leur prime jeunesse avec un potentiel de garde aussi important que des Grands Crus Classés du Médoc chez les meilleurs producteurs. Saint-Emilion est peut-être la région la plus accessible pour découvrir les Grands Vins de Bordeaux. La mention Grand Cru se distingue par une sélection qualitative, révisée régulièrement, un rendement limité à 40hl/ha et un élevage de 12 mois minimum. 
<span>Château
</span>Virginie de Valandraud <span>Château
</span>Virginie de Valandraud <span>Château
</span>Virginie de Valandraud
<span>Château
</span>Virginie de Valandraud <span>Château
</span>Virginie de Valandraud <span>Château
</span>Virginie de Valandraud