Cuvée d'exception Héritage - Marc Pagès

Construit en 1825 sur les ruines d’un moulin à blé, le phare de By se trouve à 300 mètres de la Gironde, sur une terre située à 15 mètres au-dessus du niveau de l’eau, où la vigne est cultivée depuis des siècles. Au cœur d’un domaine familial de 94 hectares se dresse le château de La Tour de By, fleuron de l’élégance médocaine élevé en 1876 par M. Rubichon, gendre du comte de Grammont. Pourtant, après avoir été revendu au début des années 1960 à un parlementaire, M. Kaskoreff, le domaine était presque à l’abandon. Sa renaissance intervient en 1965 lorsque trois rapatriés de Tunisie en font l’acquisition. Parmi eux, Marc Pagès, un ingénieur agronome de formation, entend bien redonner au cru ses lettres de noblesse. L’année suivante, il rencontre le professeur Émile Peynaud, qui devient rapidement le premier œnologue conseil du Château de la Tour de By. La volonté de produire des vins haut de gamme est bientôt récompensée en 1983 par l’entrée dans l’Union des Grands Crus de Bordeaux, puis en 2003 lorsque le Château de la Tour de By atteint le niveau "Cru bourgeois supérieur".

Marc Pagès décède le 4 juillet 2007. En hommage à leur grand-père, Frédéric Le Clerc et Benjamin Richer de Forges décident de remettre au goût du jour la fameuse cuvée Prestige élaborée par lui-même et son ami Emile Peynaud à partir de l’exceptionnel millésime 1982. Ils la renomment « Héritage Marc Pagès ». Cette cuvée d'exception révèle la quintessence du terroir et du savoir-faire du château La Tour de By.

Issue des vieilles vignes sur un magnifique terroir graveleux, produite en quantité limitée et élevée pendant 18 mois, cette cuvée allie puissance, élégance et grande finesse, avec une excellente aptitude à la garde.

Appellation
AOC Médoc
Au nord ouest de Bordeaux et longeant la Garonne, cette bande de terre s’étend sur 80 km jusqu’à l’Océan Atlantique. Ancienne région marécageuse, elle fut drainée par les ingénieurs Hollandais au XVIIème. Le sol est principalement constitué de graves drainantes et de sables et le principal relief est assuré par des coupes de graves et des bas plateaux. On constate que presque tous les meilleurs coteaux sont orientés vers la Garonne ou l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) a d’ailleurs délimité des AOC communales qui donnent régulièrement les vins les plus fins. Le climat est fortement influencé par l’imposant bras d’eau qui laisse pénétrer les vents du Gulf Stream jusque dans les vignes. Cela provoque des étés tempérés et longs ainsi que des récoltes tardives jusqu’au mois d’octobre. Le cépage principal est sans conteste le Cabernet Sauvignon puis le Cabernet Franc et le Merlot dans des proportions plus faibles. Ce cépage tardif nécessite d’être implanté sur des terroirs asséchants tel que les graves pour donner le meilleur de lui même faute de quoi il développe une dureté et des arômes végétaux. De manière générale, ce cépage donnait par le passé des vins plutôt tanniques et de grande garde, vieillissant avec une distinction sans pareil. 
<span>Cuvée d'exception </span>Héritage - Marc Pagès <span>Cuvée d'exception </span>Héritage - Marc Pagès <span>Cuvée d'exception </span>Héritage - Marc Pagès
<span>Cuvée d'exception </span>Héritage - Marc Pagès <span>Cuvée d'exception </span>Héritage - Marc Pagès <span>Cuvée d'exception </span>Héritage - Marc Pagès